Ma participation au contest IOTA depuis Ile Royale (SA-020), Iles du Salut en Guyane

Le montage

Il est 11 h 15 (soit 14h15 UTC), j’essaye alors d’appeler les quelques stations les plus fortes… mais cela ne passe pas à ce moment là. Je détermine une fréquence libre et je laisse mon perroquet automatique appeler.

Station FY/F5UII/P, 100W sur Ile Royale (24-25/07/2015)

 

J’ai beau insister, 3 QSO en 1 heure de temps. Cela n’était pas la peine de se presser… Je décide de prendre le temps pour déjeuner au restaurant, et profiter de la belle vue sur île du Diable.

Ile du Diable

 

De retour à la chambre, je relance le perroquet, la propagation est vraiment en berne : 13 contacts jusqu’à 17h45 (UTC).  J’attends l’ouverture de propagation du soir, que j’avais constaté quotidiennement les soirs depuis le RACK.

Il est 19h20 (UTC), je remarque les signaux des stations européennes qui remontent… voilà enfin l’ouverture tant attendues. Je me concentre alors pour décoder les indicatifs des stations l’une après l’autre. Vingt minutes après, la cadence indiquée par WinTest attend 150 QSO à l’heure. Les stations européennes s’enchaînent.

A partir de 22h15 (UTC), la propagation semble changer pour tourner vers les Etats-Unis. Les stations européennes sont proportionnellement en perte de vitesse. Peut-être est-ce dû également à l’heure tardive (01h15 locale à Paris). A partir de là, le nombre de QSO attend est de 315. Les essais comparatifs d’antennes entre la GP et la windom carolina, montre la quasi équivalence de rendement des deux antennes avec l’Europe. Un petit mieux est donnée pour la GPA30 par le report de Philippe F1TRE.

Sur la bande des 40 mètres, quelques stations passent relativement bien, mais là encore très peu de possibilité d’établir le contact bilatérale. A 23 heures locales, je vais me reposer, mon réveil réglé pour faire une vérification de la propagation à 03 heures du matin. Au milieu de la nuit, j’arrive à faire 5 QSO en une heure sur la bande 40 mètres avec quelques stations américaines et une allemande. Je repars alors me coucher.

A 6 heures locales, la propagation n’a pas évoluée. Je vais alors faire un petit tour avec mon appareil photo, pour photographier sous la lumière de début de journée.

Chemin sur Ile Royale, au levé  de soleil

Je prends mon petit déjeuner au restaurant. Au large, le mauvais temps arrive vers nous.
La fin du contest IOTA approche, il est 8 heures passées. J’appelle à nouveau avec mon lanceur d’appel. Les derniers contacts sont établis, Je finis le concours avec 361 QSO. Wintest me présente un résultat de 39 IOTA (multiplicateurs) contactés.

 

3 réflexions au sujet de « Ma participation au contest IOTA depuis Ile Royale (SA-020), Iles du Salut en Guyane »

  1. Hello Christian,

    Merci pour ce super compte rendu qui donne vraiment envie de repartir en vacances, avec activité radio en prime.
    73
    Laurent de f8czi

  2. Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *