Compte-rendu du Championnat de France SSB 2015 – FY5KE

Voilà un “petit” compte rendu de ma participation au Championnat de France, manche SSB depuis la Guyane Française.

A la différence de l’édition 2014, cette fois ci, je vais opérer seul. En effet, Fredo est rentré depuis en métropole, et il n’y a pas d’autre OM de passage sur Kourou pour m’accompagner. Je participe donc en mono opérateur. Comme le stipule le règlement, je ne pourrai donc être sur l’air uniquement 28 heures sur les 36 heures du contest. L’indicatif est celui du radio-club FY5KE.

Avant d’arriver en Guyane, Laurent F6FVY m’informe que le contest ARRL DX CW est prévue le même week-end et que je devrai donc me contenter d’une seule bande pour le championnat de France. Laurent sera actif finalement sur 20 mètres. Je pense être actif sur 15 mètres, en classe C.

Après avoir remplacé, avec Didier FY5FY, Laurent F6FVY et un voisin de Kourou, trois haubans abimés par la chute d’un arbre, le mat de 30 mètres portant l’antenne 7MHz est à nouveau totalement sécurisée. Le lendemain Laurent aura installé sa station 20 mètres pour le contest ARRL CW. A ce moment, il me propose finalement de me laisser une des antennes 20 mètres lors de ses quelques heures de repos, pour me permettre d’être finalement actif sur quatre bandes : 40, 20, 15 et 10 mètres, au lieu d’une seule. A contrario, j’opérerai FY5KE en classe B (LP 100W max).

Antennes du RACK FY5KE

Antennes du RACK FY5KE

Un filtre de bande est inséré après mon TS480SAT. Des essais sont faits. Pas d’intermodulation ou de bruit d’interférence détecté entre nos deux stations. Nous sommes prêt tous les deux pour l’ARRL CW d’une part et la Championnat de France SSB d’autre part…

Je me lève à 2 heures (locales) le samedi matin et rejoins le radio-club et Laurent, déjà en activité sur l’ARRL. La bande 40 mètres semble bien ouverte. Les signaux des stations européennes sont bons. Mais malgré cela, je n’arrive pas à me faire entendre . Après un ou deux QSO, le 15 mètres n’étant pas ouvert, je décide déjà de me mettre au moins une heure en « repos ». Dans ma tête : « Bon, ça commence mal… » . Une heure après, le 40 mètres marche un peu mieux. Je réponds à certaines stations F qui m’entendent.

A 9 heures et demi UTC, Laurent prenant deux heures de pose, me passe l’antenne 4 éléments 20 mètres. Une demi-heure après, je dépile à 180 QSO à l’heure sur cette bande. Dans ma tête : « Ouf, ça fait du bien ». Avant 11 heures, je dois rendre l’antenne à Laurent qui repart sur l’ARRL. Je passe alors sur 10 mètres qui est très bien ouvert. J’y reste jusqu’à 14 heures avec une moyennes de 150 QSO/ heures.

J’ai déjà 81 départements sur 10 mètres à ce moment-là. Je décide d’attaquer le 15 mètres sur lequel je n’ai pas encore fait de QSO. La cadence est un moins bonne avec 120 QSO/h au maximum et 80 en moyenne. Mes dernières stations F sont contactées sur cette bande à 18 heures. Les américains et japonais prennent le relais. Je pousse le 15 mètres jusqu’à 24 heures UTC . Quelques essais sont faits alors sur 40 mètres, mais avec de piètres résultats. Je décide de partir de me reposer.

Il me reste à trafiquer 11 heures 45 minutes. Je calcule l’heure de reprise après le repos pour optimiser le trafic durant les 28 heures autorisées. Je mange un « américain merguez » acheté à l’un des camions « buibui » de Kourou. Je règle mon réveil sur mon smartphone à 2 heures locales, et au lit…

Aï Aï, réveil en sursaut… Il est 4 heures 40 (locales). Mon réveil n’a pas sonné ! Zut , triple zut. Je n’aurais pas pu m’exprimer sur le maximum de temps autorisé… Je m’habille… vite, et retourne au radio-club. Laurent m’avait prévenu, en me conseillant de mettre plusieurs réveils en route ! C’est l’expérience…

J’arrive … Le radio-club est dans la pénombre, une coupure de courant ? Non,Laurent est en pose et dort. Je tâtonne pour trouver le coaxial de l’antenne 20 mètres. Je me jette sur la station, le coaxial est branché. Il est 08 :29 UTC. Mes premiers QSO me donnent de bons reports. Alors bien-sûr, c’est reparti en « CQ contest ». Quelques nouveaux départements se présentent alors. A 11 heures UTC, je dois rendre l’antenne à Laurent. Le rythme n’aura pas été très bon. Je sais à ce moment que les nombres de départements, et points de la bande 20 mètres ne pourront plus évoluer : 247 QSO dont 73 départements et 30 DXCC pour cette bande.

J’ai compris que le 10 mètres fonctionnait superbement. Tout le monde s’y retrouve… Et la 7 éléments fait son job ! D’ailleurs Laurent l’a constaté à ces dépends, durant l’ARRL CW en mono bande 20 mètres.

Je trafique donc l’après-midi en 10 et 15 mètres, et sur la fin, j’engrange des américains principalement. Il est 18 heures UTC. Je finis le contest avec seulement 26 heures et 18 minutes de participation… Voilà au moins une piste de progrès qui devrait être aisément atteignable : Acheter un second réveil Hi !

Laurent, F6FVY a encore 6 heures de trafic radio devant lui avant de terminer ses 48 heures de l’ARRL DX CW. En attendant, je fais un peu de RTTY, avec un pile-up de japonais… mais là je m’égare … ce n’est plus le sujet.

F5UII opérant FY5KE

Cela fut à nouveau une belle expérience de participer au Championnat de France depuis la Guyane. Les installations du RACK sont très efficaces pour sortir toutes les petites stations. L’ambiance est toujours aussi bonne sur l’air. En référence à quelques échanges sur la liste de diffusions concours, alors effectivement, lorsque l’on est une station convoitée, que l’on joue pour « la gagne », et que les stations s’empilent, on ne peut pas prendre le temps d’échanger plus que le report, le stricte nécessaire pour valider le contact durant le concours…. n’en déplaise à certains qui pensent que l’on manque d’éducation. Le but est de contenter le maximum de stations, d’établir le contact.

J’ai eu beaucoup de plaisir à contacter toutes les stations, les stations F mais aussi les nombreuses stations DX hors F qui participent (LZ1ND, EA8TH, IW0HQU, TC2C, DD8SM, …).

408 différentes stations F (ou à préfixe F/) m’auront contacté, dont 24 stations françaises ont réussi à me contacter sur les quatre bandes actives. Je n’ai pas attendu les cinq départements métropolitains 04, 05, 2B, 48, 65 et 92. Les départements les plus contactés (en nombre de QSOs et dans l’ordre décroissant) ont été le 68 (département d’origine de l’opérateur), le 33, 35,17, 29, 44,57, 62. Cinq départements d’outre-mer ont été contactés (FG, FG, FR, FR et FS).

Un grand merci à Laurent F6FVY et Didier FY5FY pour m’avoir permis l’accès au RACK FY5KE